Cogitations anthropo-GNistes

Bienvenue !

Mise à jour : 2022-09-22

ATTENTION, SITE EN CHANTIER

LARP in Progress a été créé afin de tenir les personnes intéressées informées de l'avancement de ma recherche en anthropologie concernant le jeu de rôle grandeur nature. En pratique, il s'agit de mon site personnel, et vous y trouverez, outre du contenu anthropo-GNiste, des réflexions plus personnelles, des jeux et ateliers dont je suis l'autaire, et divers contenus audio (podcasts), visuels (photos) ou textuels que j'ai produit, ou participé à créer.

...mais qui suis-je ?

Moi, c'est Axiel Cazeneuve. Je suis GNiste à tendance expérimentalo-nordique, diplômé·e de philo et d'anthropologie. Je m'applique à développer des outils et des concepts utilisables par les communautés GNistes, dans une démarche que j'espère d'utilité publique. Je n'ai pas d'emploi à temps plein, et si cela me permet de consacrer beaucoup de temps à la création, c'est cependant précaire : si vous aimez mon travail et que ça vous dit, vous pouvez me soutenir sur Liberapay, une plateforme « patreon-like » libre qui ne fonctionne que par dons :) ! Merci d'avance, et bonne navigation...

Où me trouver ?

J'ai une légère tendance à la dispersion et évolue sur un certain nombre de plateformes, avec du contenu audio et même vidéo. En voici quelques unes :

  • archive.org, une « bibliothèque » numérique à but non lucratif sur laquelle je poste mes podcasts.
  • Vous pouvez également vous abonner à mes podcasts sur Soundcloud : toutefois, à cause des limitations imposées sur la durée totale des contenus publiés par des comptes non-premium, seuls les podcasts les plus récents s'y trouvent.
  • YouTube, où vous pouvez regarder les premières vidéos d'une série abandonnée intitulée Loidoros : le jeu est politique.
  • Sur itch.io : téléchargez et commentez certains de mes jeux sur itch.io, où pouvez également les acheter à prix libre. Ils restent cependant disponible gratuitement sur ce site.
  • Sur Facebook et sur Instagram pour me suivre au quotidien ;)
  • Le site Pour un GN sécurisant est une initiative pour produire et traduire des outils de sécurité émotionnelle à l'attention des communautés GNistes. La première production, la traduction depuis l'anglais du guide Pour un GN plus sécurisant de la Finlandaise Niina Niskanen, a été réalisée par un groupe de traductrices volontaires à mon initiative.

Et si ça vous dit de recevoir des mails...

J'ai une « lettre de nouvelles » perso, que vous pouvez rejoindre en m'envoyant un mail à axiel@larpinprogress.com. Merci pour votre intérêt ;)

Dernières publications

[Blog] Réflexion sur les limites

Avec ma psy, on travaille beaucoup sur la question des limites. Ça a l’air simple, comme ça : d’abord identifier ses limites, puis les appliquer. Bien sûr, cette seconde partie est plus complexe – peur de décevoir, intimidation, fear of missing out, sentiment de responsabilité, besoin d’être perçu·e comme quelqu’un de fiable, refus de rompre des engagements, attachement au « plan »… Les raisons de ne pas affirmer ses limites sont infinies. Mais au moins, les identifier c’est pas sorcier, non ? Quand quelque chose nous déplaît, nous angoisse, nous blesse ou nous ennuie, on le sait non ?

…non ?

Ben, en fait, non. Identifier ses limites, c’est pas facile. Pour moi, c’est honnêtement un peu un calvaire, et j’avais envie de partager un peu pourquoi.

> Continuer la lecture <

[Blog] La fois où j'ai call-out

Il y a quatre ans, j’ai « call-out », via un article posté sur mon blog, une organisatrice de GN qui utilisait sciemment des techniques de manipulation pour générer une détresse réelle chez les jouaires et rendre les émotions en jeu « réelles ».

[...]

Dans un long avertissement au début de l’article je mettais en garde contre le harcèlement. J’affirmais clairement que ça n’était pas un appel à boycott mais une mise en garde sur des pratiques qui peuvent exister chez d’autres orgas également, une invitation à repenser ça, et surtout un plaidoyer pour la prise en compte de la sécurité émotionnelle (l’article s’appelait d’ailleurs « la sécurité émotionnelle n’est pas facultative »).

> Continuer la lecture <