Les vies multiples du GNiste : le jeu de rôle grandeur nature, œuvre polycéphale

Résumé : comment construit-on l’unité de l’œuvre du jeu de rôle grandeur nature, alors même que les participant-e-s ont toustes des points de vue différents et que les auteurices même ne contrôlent pas la production totale du jeu, de la narration et de ce qui s’y produit ? Comment, en outre, les multiples « moi » incarnés en GN… Lire la suite Les vies multiples du GNiste : le jeu de rôle grandeur nature, œuvre polycéphale

Dégenrer pour déranger : table ronde à BetaLarp 2018 (compte-rendu)

Abstract : This article is a detailed account of a panel which took place in BEtaLarp (Belgium) 2018. We discussed the writing and design strategies larpwrights may use in order to question the notion of gender through larp. A paper titled « How to queer up a larp: a larpwright’s guide to overthrowing the gender binary » was… Lire la suite Dégenrer pour déranger : table ronde à BetaLarp 2018 (compte-rendu)

[Introduction] L’imitation, entre subversion et reproduction

Le jeu de rôle grandeur nature s’inscrit, pour reprendre la terminologie discutable de Roger Caillois (Les jeux et les hommes, 1958), entre mimicry et ilinx, entre le masque et le vertige : les deux catégories éponymes de ce blog visent à explorer les limites et les apports de ces notions confrontées au GN. Résumé : Cet article… Lire la suite [Introduction] L’imitation, entre subversion et reproduction